• Maéva Cortez

Placements & investissements : quelles options pour les jeunes ?


Enfant, étudiant, jeune actif ? Commençons par la conclusion de ce post : il n’y a pas d’âge pour investir : commencez tôt ! Evoquons quelques investissements-clés

///// Les enfants de moins de 18 ans //// - Le livret A : souvent le premier placement souscrit par les parents pour l’enfant. Simple, sans risque et liquide mais présente un rendement très limité (0,75% actuellement exonéré d’impôt). - Les livrets bancaires : ils sont intéressants à très court terme tant que le taux de rentabilité est boosté (jusqu’à 3,5% selon les intermédiaires). Ils perdent ensuite leur attrait lorsque le taux de rentabilité chute étant donné que les intérêts sont soumis à l’impôt (30% actuellement en cas d’option pour le prélèvement forfaitaire unique) - L’assurance-vie : Les fonds euro permettent une garantie en capital et une rentabilité entre 1,3% et 3% selon les assureurs. La souscription jeune permet de gommer l’impact fiscal lors de l’utilisation des fonds. //// Les étudiants //// Mêmes placements que ceux évoqués plus hauts + - PEL (plan d’épargne logement) : Il permet d’obtenir un emprunt pour un projet immobilier à un taux fixé au moment de la souscription. Dans le context actuel, le taux d’emprunt fixé n’est pas intéressant. Cet investissement a du sens si la volonté est d’épargner régulièrement pour se protéger d'une hausse éventuelle des taux. Des contraintes d’investissement en montant et en durée sont la contrepartie de cet avantage. - Acquérir un bien immobilier pour loger l’étudiant pendant la durée des études. L’hébergement à titre gratuit, la donation en pleine-propriété ou en usufruit peuvent avoir du sens dans certaines situations. //// Les jeunes actifs //// Les placements évoqués précédemment restent valables. Plusieurs caractéristiques permettent d’ajouter encore quelques types d’investissements : un apport en capital souvent faible ou inexistant, une capacité d’épargne mensuelle et une capacité d’emprunt importantes. Mobiliser ces flux autour de deux types d’investissements : - L’acquisition immobilière en utilisant l’effet de levier du crédit (investissement locatif, SCPI ou bien résidence principale en fonction de la situation) - L’assurance vie en fonds euro en partie (matelas de sécurité et apports pour des projets) et en unités de compte pour l’autre partie (placement plus long terme) afin d’aller maximiser la rentabilité. PATRIMONIL est à même de vous accompagner dans ces projets. Partenaire de banquiers et d’assureurs notre mission est de sélectionner l’investissement qui vous correspond.