• Maéva Cortez

Comment choisir entre PFU (prélèvement forfaitaire unique) et imposition au barème ?


Les revenus financiers sont par exemple les intérêts, dividendes, plus-values, gains sur les contrats d’assurance-vie…

Pour la déclaration 2019 sur les revenus 2018, vous avez le choix entre deux modes d’imposition pour ces revenus

  • PFU

  • barème

Automatiquement, le PFU s’applique (taux = 12,8%) mais il est possible que l’option pour une imposition au barème soit plus intéressante.

En effet, les revenus financiers 2018 peuvent être considérés comme des revenus exceptionnels et ne pas bénéficier de l’année blanche et être imposés au taux moyen et non au taux marginal comme habituellement.

Un peu complexe tout ça ? Point du tout! Pour vous faciliter la tâche et éviter les calculs interminables et sources d’erreurs, voici une marche à suivre simple et

pratique : 1. simuler l’impôt avec option PFU 2. simuler l’impôt avec option barème 3. choisir l’option qui génère le moins d’impôt

Situation 1 : votre espace particulier impots.gouv.fr affiche le montant d’impôt à payer avant la validation de votre déclaration. Parfait vous avez terminé!

Situation 2 : votre espace particulier impots.gouv.fr n’affiche pas le montant d’impôt à payer avant la validation de votre déclaration. Pas de panique, vous pouvez simuler l’impôt ICI sur le simulateur mis à disposition par le gouvernement.

Remarque pratique : la case à cocher pour simuler et être imposé au barème progressif est la case 2OP du formulaire 2042.