• Maéva Cortez

Comment bien placer ma trésorerie ?


Beaucoup de clients nous sollicitent pour un audit de leurs placements financiers.

Que ce soit pour placer une somme d’argent obtenue d’une succession, pour investir de l’épargne accumulée ou pour préparer un projet de moyen terme nos clients sont souvent en quête de compréhension.


En effet, les banques et les assurances proposent une multitude d’enveloppes financières et de supports d’investissement mais comment s’y retrouver ? Comment faire le bon choix ?

Trésorerie personnelle ou trésorerie d’entreprise ?

Qu’il s’agisse de placer de la trésorerie personnelle c’est-à-dire accumulée en nom propre ou de la trésorerie d’entreprise c’est-à-dire accumulée dans les livres d’une société, la préoccupation est la même pour la tête pensante du foyer ou de la société.


Néanmoins, les enveloppes financières proposées aux particuliers ne sont pas toutes disponibles à la souscription pour les personnes morales. Et bien souvent, la trésorerie d’entreprise finit sur un compte courant ou tout au mieux sur un compte à terme.

Le catalogue des enveloppes financières qu’une personne morale peut souscrire est certes plus restreint que celui des personnes physiques mais il ne se résume pas qu’à ces deux comptes évoqués.

L’erreur fréquemment commise

L’erreur numéro 1 avouée par nos prospects est la souscription avant même la bonne compréhension.

Trop nombreuses sont les têtes pensantes des foyers à écouter une publicité ou un discours commercial et à souscrire pour une part significative à un placement sans bien en comprendre les contours. Prendre le temps de comprendre le fonctionnement d’une enveloppe financière et les supports qui pourront y être logés est primordial afin d’apprécier si ce placement est le bon pour vous mais aussi pour anticiper une réorientation de votre épargne à l’avenir si toutefois votre situation ou des éléments extérieurs venaient à évoluer.

L’horizon de placement ?

Il est indispensable avant tout placement de définir votre horizon de placement.

En effet, les enveloppes financières ne donnent pas toutes accès aux mêmes supports de placement et chaque support de placement présente un niveau de risque et de liquidité qui lui est propre.


Définir un horizon de placement permet de maîtriser le risque.

A l’inverse, ne pas prendre le temps d’analyser l’adéquation entre l’horizon de placement et les caractéristiques du support financier souscrit reviendrait à se mettre dans une situation où il serait possible de devoir sortir de l’investissement dans un contexte peu favorable et de matérialiser des pertes par exemple.

Pourquoi placer ma trésorerie ?

L’optimisation de la rentabilité est la raison principalement évoquée par les clients qui nous sollicitent.

Nous reformulons souvent la question en leur demandant « pour quoi » au-delà de « pourquoi » est-ce qu’ils souhaitent placer leur trésorerie ? S’entrouvre ici la porte de la définition des objectifs patrimoniaux.


Pour quoi faire ? Dans quel but ?

La réussite d’un placement financier, et nous en finirons là, est un placement qui est mis en œuvre pour servir un objectif patrimonial.


Placer pour placer c’est bien mais placer pour atteindre ses objectifs patrimoniaux c’est mieux !