Suivez-nous 

sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icône

sur Facebook

  • LinkedIn Social Icône

sur Linkedin

ou bien consultez

nos publications

Conférence en ligne : Les enjeux patrimoniaux des + 60 ans

Mercredi 29 Avril 2020, PATRIMONIL vous convie à une conférence en ligne pour un moment consacré à l'épargne des plus 60 ans à 20H30 (heure Paris UTC+2)
Inscription gratuite

Comment bien préparer financièrement son départ à la retraite ?
Quels placements privilégier quand on est retraité ?
Comment protéger son conjoint ?
Comment optimiser la transmission de son patrimoine ?

La retraite est arrivée ou se rapproche ;
Vous allez peut-être subir une baisse de revenus à la retraite, vous avez ou pas anticipé cet événement ;
Vous avez la forme et avez envie de faire des activités et de profiter de la vie …

Optez pour un conseil neutre qui préservera au mieux vos intérêts. Répondez présent à notre soirée consacrée aux enjeux patrimoniaux des plus de 60 ans.

Vous avez encore le pouvoir de prendre vos propres décisions et de structurer intelligemment votre patrimoine pour servir vos besoins et votre sérénité !

Participez, mais pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passons tous ensemble un moment riche et convivial.

Inscription gratuite et obligatoire sur le lien suivant :
https://register.gotowebinar.com/register/49412458989654030
Attention, le nombre de places est limité et l'inscription obligatoire pour recevoir le lien vers la conférence en ligne.

Publication du 23.04.2020

Capture d’écran 2019-09-24 à 12.22.07.pn

Conférence en ligne : Les enjeux patrimoniaux des 25-40 ans

Jeudi 9 Avril 2020, PATRIMONIL vous convie à une conférence en ligne pour un moment consacré à l'épargne des 25-40 ans.

Comment placer ses premiers salaires ?
Investir dans l'immobilier ? Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ? Résidence principale, secondaire, locatif ?
Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ?
Faut-il déjà s'inquiéter pour sa retraite ?
Comment réduire la facture fiscale ?
Chefs d'entreprises ou professionnels libéraux ? Structurer son activité professionnelle au sein d'une société ?

Beaucoup de questions que se posent les jeunes et moins jeunes qui commencent à accumuler un certain patrimoine. Vous vous sentez concerné ? La gestion de votre épargne n'est pas tellement accompagnée par un professionnel ? Banque en ligne ? Agence bancaire classique ? Agent général ? Optez pour un conseil neutre qui préservera au mieux vos intérêts. Répondez présent à notre conférence consacrée aux enjeux patrimoniaux des jeunes.

C'est aujourd'hui que vous avez le pouvoir de structurer intelligemment une épargne qui sera votre richesse de demain.

Participez, mais pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passons tous ensemble un moment riche et convivial.

Inscription gratuite et obligatoire sur WEEZEVENT. 2 horaires au choix :
    - 15H (heure Paris UTC+2) : https://www.weezevent.com/25-40-ans-15h
    - 21H (heure Paris UTC+2) : https://www.weezevent.com/25-40-ans-21h
Attention, le nombre de places est limité et l'inscription obligatoire pour recevoir le lien vers la conférence en ligne.

Publication du 03.04.2020

Capture d’écran 2019-09-24 à 12.22.07.pn

Avant le 30 Septembre 2020 => Pensez à transférer vos anciens Article 83 et Pere sur le PER !

En effet, cela vous permettra à terme de retirer les fonds 100% en capital plutôt qu'en rente ! 

Date limite = le 30 Septembre 2020, 

 

Nous sommes disponibles pour échanger sur ce sujet au besoin, 

Publication du 16.04.2020

Capture d’écran 2019-09-24 à 12.22.07.pn

Conférence en ligne : Les enjeux patrimoniaux des 40-60 ans

Mercredi 22 Avril 2020, PATRIMONIL vous convie à une conférence en ligne pour un moment consacré à l'épargne des 40-60 ans à 21H (heure Paris UTC+2)
Inscription gratuite

Comment réduire la facture fiscale ?
Investir dans l'immobilier ? Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ? Résidence principale, secondaire, locatif ?
Comment préparer sa retraite tout en finançant les études des enfants (et la maison de retraite des parents) ?
Chefs d'entreprises ou professionnels libéraux ? Structurer son activité professionnelle au sein d'une société ?
Placements / Epargne : Quelle allocation d'actifs pour développer son patrimoine à long terme ?
Comment dégager une capacité d'épargne ?
Anticiper la transmission du patrimoine à ses enfants!

C'est à partir de 40 ans que tout se joue, patrimonialement parlant. Les années d'insouciance sont derrière vous. Vous n'avez pourtant pas chômé les 10 dernières années.

Ne laissez pas votre patrimoine faire sa crise de la quarantaine !

Participez, mais pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passons tous ensemble un moment riche et convivial.

Inscription gratuite et obligatoire sur le lien suivant :
https://attendee.gotowebinar.com/register/6352793873614136588
Attention, le nombre de places est limité et l'inscription obligatoire pour recevoir le lien vers la conférence en ligne.

Soirée conférence : Les enjeux patrimoniaux des plus de 60 ans

Jeudi 12 Décembre 2019 à 18h, PATRIMONIL vous accueille au Cosy, au 31 Rue Professeur Raymond Garcin à Fort-de-France (Route de Didier en montant juste avant le musée du Père Pinchon) pour une soirée consacrée à la gestion de patrimoine des plus de 60 ans.


Comment bien préparer financièrement son départ à la retraite ?
Quels placements privilégier quand on est retraité ?
Comment protéger son conjoint ?
Comment optimiser la transmission de son patrimoine ?

La retraite est arrivée ou se rapproche ;

Vous allez peut-être subir une baisse de revenus à la retraite, vous avez ou pas anticipé cet événement ;

Vous avez la forme et avez envie de faire des activités et de profiter de la vie …

 

Optez pour un conseil neutre qui préservera au mieux vos intérêts. Répondez présent à notre soirée consacrée aux enjeux patrimoniaux des plus de 60 ans.
 

Vous avez encore le pouvoir de prendre vos propres décisions et de structurer intelligemment votre patrimoine pour servir vos besoins et votre sérénité !

Venez, mais ne venez pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passons tous ensemble une soirée riche et conviviale.

Inscription gratuite et obligatoire sur : https://www.weezevent.com/soiree-conference-les-enjeux-patrimoniaux-des-plus-de-60-ans
Attention, le nombre de places est limité.

Publication du 26.11.2019

Capture d’écran 2019-09-24 à 12.22.07.pn

cliquez sur l'icône

pour écouter l'épisode

RADIO 

Patrimonil a été invité par la radio Maxxi RMC pour participer à une émission qui permet de faire rayonner plusieurs secteurs d'activité, la gestion de patrimoine à l'honneur dans cet épisode ! Un grand merci !

Après 18 mois de négociations entre le gouvernement et les lobbying, la commercialisation des nouvelles enveloppes d’épargne retraite est lancée depuis le 1er Octobre 2019.
Quels sont les points-clés à retenir et les sources d’opportunités ?

+ de liberté !
les nouvelles enveloppes d’épargne retraite PACTE permettent une sortie en capital plus large que ce soit à la retraite ou pour motif d’acquisition d’une résidence principale.
Beaucoup d’entre nous étions frileux concernant l’épargne retraite car les modes de sorties pouvaient être un frein, la loi PACTE a apporté des solutions concrètes.

+ simple !
le PER (plan d’épargne retraite) est une seule enveloppe qui contient plusieurs compartiments selon que les sommes aient été versées volontairement par l’épargnant, l’entreprise ou bien obligatoirement par l’entreprise.
Beaucoup d’entre nous étions perdus au milieu de tous les supports d’épargne retraite : PERP, Madelin, PERCO, Article 83, Préfon, Corem et autres, la loi PACTE a apporté une clarté sans égal.

portabilité ++ !
il est possible de regrouper sur un seul PER les anciens dispositifs et les autres PER éventuellement détenus.
Beaucoup d’entre nous étions contraints de gérer plusieurs placements dans plusieurs établissement, la loi PACTE a apporté une souplesse inédite.

La loi PACTE a lancé la commercialisation des enveloppes PER depuis le 1er Octobre 2019, à partir du 1er Octobre 2020, les anciens contrats ne seront plus commercialisés. Entre temps, des optimisations sont possibles, n’attendez pas qu’il soit trop tard !

PATRIMONIL peut vous accompagner pour que vous puissiez saisir ces opportunités !

Publication du 30.10.2019

Capture d’écran 2019-10-31 à 14.51.23.pn

Publication du 24.10.2019

Capture d’écran 2019-09-24 à 12.22.07.pn

Soirée conférence : Les enjeux patrimoniaux des 25-40 ans

Jeudi 14 Novembre 2019 à 18h, PATRIMONIL vous accueille au Cosy, au 31 Rue Professeur Raymond Garcin à Fort-de-France (Route de Didier en montant juste avant le musée du Père Pinchon) pour une soirée consacrée à l'épargne des 25-40 ans.

Comment placer ses premiers salaires ?
Investir dans l'immobilier ? Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ? Résidence principale, secondaire, locatif ?
Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ?
Faut-il déjà s'inquiéter pour sa retraite ?
Comment réduire la facture fiscale ?
Chefs d'entreprises ou professionnels libéraux ? Structurer son activité professionnelle au sein d'une société ?

Beaucoup de questions que se posent les jeunes et moins jeunes qui commencent à accumuler un certain patrimoine. Vous vous sentez concerné ? La gestion de votre épargne n'est pas tellement accompagnée par un professionnel ? Banque en ligne ? Agence bancaire classique ? Agent général ? Optez pour un conseil neutre qui préservera au mieux vos intérêts. Répondez présent à notre soirée consacrée aux enjeux patrimoniaux des jeunes.

C'est aujourd'hui que vous avez le pouvoir de structurer intelligemment une épargne qui sera votre richesse de demain.

Venez, mais ne venez pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passons tous ensemble une soirée riche et conviviale.

Inscription gratuite et obligatoire sur : https://www.weezevent.com/soiree-conference-les-enjeux-patrimoniaux-des-25-40-ans
Attention, le nombre de places est limité.

17.548€

Après plusieurs séances de travail, un de nos clients a concrétisé un acte chez le notaire qui a permis de faire économiser 17.548€ à son foyer.

Nous sommes fiers de la valeur ajoutée que nous apportons à nos clients.

Publication du 04.10.2019

Capture d’écran 2019-10-04 à 09.46.07.pn

Plus-value immobilière : quel impôt à payer sur la vente d’un bien immobilier ?

Un peu de technique, quelques calculs de fiscalité pour comprendre quel est le montant d’impôt à payer en cas de vente d’un bien immobilier.


Si le bien immobilier constitue votre résidence principale, alors pas d’impôt à payer. Vous avez fini la lecture de cet article!
Si le bien immobilier constitue votre résidence secondaire ou un bien locatif et n’est pas détenu par une société imposée à l’impôt sur les sociétés alors la suite de l’article est pour vous!

Plus value brute = Prix de vente - Prix d’acquisition
Le prix d’acquisition peut prendre en compte les frais de notaire, frais d’agence, frais d’enregistrement, les travaux réalisés si le bien est détenu depuis + de 5 ans, pensez-y!

 

Deux niveaux de taxation s’appliquent :
- l’impôt sur les revenus au taux forfaitaire de 19%
- les prélèvements sociaux au taux forfaitaire de 17,2%

 

Ces taux s’appliquent sur une plus-value nette qui est constituée par la plus-value brute minorée d’un abattement pour durée de détention du bien.
Plus le bien est détenu depuis longtemps plus cet abattement est important.


Pour l’impôt sur les revenus :
- 6%/an de 6 à 21 ans de détention
- 4% pour la 22e année de détention
- donc exonération totale à partir de 22 ans de
détention.


Pour les prélèvements sociaux:
- 1,65%/an de 6 à 21 ans de détention
- 1,6% pour la 22e année de détention
- 9%/an de 22 à 30 ans de détention
- donc exonération totale à partir de 30 ans de détention.

Dans le cas où la plus-value nette est supérieure à 50.000€ une surtaxe pouvant aller jusqu’à 6% est appliquée.

PATRIMONIL peut vous aider à anticiper les conséquences fiscales de vos décisions patrimoniales.

Soirée conférence : Les enjeux patrimoniaux des 40-60 ans

Jeudi 10 octobre 2019 à 18h, PATRIMONIL vous accueille au Cosy, au 31 Rue Professeur Raymond Garcin à Fort-de-France (Route de Didier en montant juste avant le musée du Père Pinchon) pour une soirée consacrée à l'épargne des 40-60 ans.

Comment réduire la facture fiscale ?
Investir dans l'immobilier ? Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ? Résidence principale, secondaire, locatif ?
Comment préparer sa retraite tout en finançant les études des enfants (et la maison de retraite des parents) ?
Chefs d'entreprises ou professionnels libéraux ? Structurer son activité professionnelle au sein d'une société ?
Placements / Epargne : Quelle allocation d'actifs pour développer son patrimoine à long terme ?
Comment dégager une capacité d'épargne ?
Anticiper la transmission du patrimoine à ses enfants!

C'est à partir de 40 ans que tout se joue, patrimonialement parlant. Les années d'insouciance sont derrière vous. Vous n'avez pourtant pas chômé les 10 dernières années.

Ne laissez pas votre patrimoine faire sa crise de la quarantaine !

Venez, mais ne venez pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passons tous ensemble une soirée riche et conviviale.

Inscription gratuite et obligatoire sur : https://www.weezevent.com/soiree-conference-les-enjeux-patrimoniaux-des-40-60-ans?fbclid=IwAR0qPqewLaBsU046v2UILDYTe77wu4C1KaWpbTpRwsfYlYLM2RoW43ew0Pw
Attention, le nombre de places est limité à 20 personnes.

Publication du 23.09.2019

Capture d’écran 2019-09-24 à 12.22.07.pn

Publication du 17.09.2019

Telle pourrait être l’introduction d’un cours d’éducation financière qui serait bien utile à nos sociétés occidentales.

--- L’investissement : Il mobilise un flux régulier dans le but de générer à terme des flux supérieurs.

--- Le placement : Il mobilise un capital donné pendant une période fixée dans le but de produire de la rentabilité.

--- L’épargne : c’est une partie du revenu mensuel qui n’est pas dépensée et qui est mise de côté pour constituer un capital (un matelas de sécurité ou un mode de financement de prochaines dépenses comme des vacances par exemple).

Plus le temps passe, plus ce capital est supposé augmenter s’il n’est pas dépensé bien sûr.

Certains préfèrent avorter la tentation de la dépense en plaçant l’épargne sur un produit financier.

 

Commencer par l’épargne, glisser vers le placement et concrétiser un investissement constitue la première ligne droite du développement de votre patrimoine.

 

PATRIMONIL se positionne comme votre partenaire privilégié pour vous accompagner dans le développement de votre patrimoine.

info.png

Publication du 21.08.2019

Capture d’écran 2019-08-21 à 14.30.55.pn

“On est trop jeunes pour investir!” Halte! Ce n’est pas parce qu’on ne détient pas encore l’équivalent d’un trésor national ou qu’on a pas des connaissances pointues en finance qu’il ne faut pas commencer à investir ! 4 raisons d’investir quand on est jeune :

--1-- Tirer profit d’une période de la vie où les coûts fixes sont faibles (Les charges type crédit, enfant sont inexistantes c’est le moment de profiter de cette latitude)
 

--2-- Profiter de la capitalisation des rendements. (Comme le besoin d’utiliser la rentabilité n’est pas présent, le réinvestissement de la rentabilité permet d’accroître l’effet boule de neige du placement)


--3-- Anticiper un projet futur. (Cela permet d’anticiper des coûts comme une acquisition, un mariage, un enfant, une création d’entreprise)


--4-- Profiter d’un horizon de placement sur le long terme. (Cela permet d’accéder à des placements offrant une meilleure performance)

Choisissez PATRIMONIL pour vous accompagner dans vos démarches d’investissement.

Un peu de technique, quelques calculs de fiscalité pour comprendre quel est le montant d’impôt à payer en cas de vente d’un bien immobilier. 
Si le bien immobilier constitue votre résidence principale, alors pas d’impôt à payer. Vous avez fini la lecture de cet article!
Si le bien immobilier constitue votre résidence secondaire ou bien un bien locatif et n’est pas détenu par une société imposée à l’impôt sur les sociétés alors la suite de l’article est pour vous!

Plus value brute = Prix de vente - Prix d’acquisition 
Le prix d’acquisition peut prendre en compte les frais de notaire, frais d’agence, frais d’enregistrement, les travaux réalisés si le bien est détenu depuis + de 5 ans, pensez-y!

Deux niveaux de taxation s’appliquent :
- l’impôt sur les revenus au taux forfaitaire de 19%
- les prélèvements sociaux au taux forfaitaire de 17,2%

Ces taux s’appliquent sur une plus-value nette qui est constituée par la plus-value brute minorée d’un abattement pour durée de détention du bien. 
Plus le bien est détenu depuis longtemps plus cet abattement est important. 
   Pour l’impôt sur les revenus : 
         - 6%/an de 6 à 21 ans de détention 
         - 4% pour la 22e année de détention 
         - donc exonération totale à partir de 22 ans de détention.
   Pour les prélèvements sociaux: 
         - 1,65%/an de 6 à 21 ans de détention 
         - 1,6% pour la 22e année de détention 
         - 9%/an de 22 à 30 ans de détention
         - donc exonération totale à partir de 30 ans de détention.

Dans le cas où la plus-value nette est supérieure à 50.000€ une surtaxe pouvant aller jusqu’à 6% est appliquée.

PATRIMONIL peut vous aider à anticiper les conséquences fiscales de vos décisions patrimoniales.

Publication du 03.09.2019

Capture d’écran 2019-09-03 à 13.05.42.pn

L’ensemble de vos actifs financiers représente votre portefeuille. 
Ce portefeuille est sensible aux variations de marché et peut être détenu au sein d’une ou plusieurs enveloppes fiscales (livret, contrats d’assurance vie, PEA…).
Dresser votre profil investisseur et le respecter dans vos investissements vous permettra de ne pas regretter un jour vos investissements.

Les supports qui pourront être utilisés pour réaliser votre allocation d’actif globale pourront aller des actions aux obligations en passant par l’immobilier locatif sous forme de pierre papier. Les produits d’épargne, les fonds en euro et les produits structurés pourront aussi venir compléter votre allocation définitive.

Les secteurs géographiques seront également à faire varier pour ne pas subir les aléas géopolitiques de plein fouet. "Investir dans les pays émergents ? Oui mais pas que! Les Etats-Unis ? Pas à 100%!"

La diversification sectorielle est également clé pour isoler son portefeuille des fluctuations qui peuvent parfois être violentes. "L’automobile ? Pourquoi pas! L’agro-alimentaire ? Pas uniquement!"

Comme on le dit si bien : ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

PATRIMONIL est à même de vous accompagner pour définir votre profil investisseur et vous orienter vers des placements qui vous correspondent

Publication du 14.08.2019

Capture d’écran 2019-08-14 à 16.46.06.pn

Publication du 05.08.2019

Monsieur Dupont, 48 ans
Il a crée une entreprise il y a 12 ans en apportant 1000€ de capital initial
Il souhaite aujourd’hui revendre son entreprise qui a une valeur de 400.000€
Son taux marginal d’imposition à l’impôt sur les revenus est de 45%

Souhait de Monsieur Dupont = “optimiser l’impôt sur la cession de mon entreprise et utiliser en partie le prix de cession pour accompagner ma fille et un ami dans le développement de leur entreprise”

Nous avons réalisé ensemble une optimisation de sa situation qui a permis d’économiser 95.500€ d’impôt et de structurer l’accompagnement de l’entreprise de ses proches en toute sécurité.

--- un peu plus de détails ? ---
Monsieur Dupont a apporté les titres de sa société à une autre société contrôlée par lui-même.
Cette nouvelle société a cédé les titres et a investi en partie le prix de cession dans les activités de sa fille et de son ami.

“Un prise de risque ?” que nenni ! C’est le code général des impôts à l’article 150-O B ter qui nous permet de réaliser cette stratégie.

<Parce que nous aimons partager avec vous quelques illustrations simples qui vous permettent de comprendre ce que nous apportons à nos clients. Pourquoi pas vous ?>

pk.png

Jeunes étudiants : acheter ou louer un logement pour loger son enfant qui part de la maison pour étudier ?

Le millésime 2019 nous offre plus de 600.000 bacheliers et une grande partie d’entre eux se posent la question du logement dès lors que leur lieu d’étude s’éloigne du logement familial. 
Parents ? Ce poste de dépense supplémentaire peut être source d’opportunité !
En effet, la question peut se poser entre la location et l’acquisition d’un logement.
Détaillons ensemble les quelques questions-clés auxquelles répondre pour faire le bon choix.

L’acquisition ne peut être envisagée si vous avez la capacité à financer l’investissement ou à le faire financer par un établissement bancaire par exemple.

Quelques questions préalables auxquelles répondre pour construire sa réflexion :
- la durée d’étude est-elle prévisible ? 
- le lieu d’étude est-il susceptible d’évoluer au fil des années ? 
- la ville d’installation présente t-elle un marché propice à la location ou à l’acquisition ?
- si l'étudiant vient à quitter la ville initialement choisie, l’investissement envisagé sera t-il rentable s’il est mis en location à un tiers ?
- l’investissement a t-il du sens compte tenu de la situation patrimoniale globale de la famille ?

Bien d’autres questions peuvent être abordées autour de ce thème. PATRIMONIL peut vous aider à y voir plus clair et vous accompagner dans l’investissement.

Publication du 31.07.2019

Capture d’écran 2019-07-31 à 17.28.03.pn

Publication du 15.07.2019

Capture d’écran 2019-07-15 à 12.11.59.pn

Enfant, étudiant, jeune actif ? Commençons par la conclusion de ce post : il n’y a pas d’âge pour investir : commencez tôt ! 
Evoquons quelques investissements-clés

///// Les enfants de moins de 18 ans ////
     - Le livret A : souvent le premier placement souscrit par les parents pour l’enfant. Simple, sans risque et liquide mais présente un rendement très limité (0,75% actuellement exonéré d’impôt).
     - Les livrets bancaires : ils sont intéressants à très court terme tant que le taux de rentabilité est boosté (jusqu’à 3,5% selon les intermédiaires). Ils perdent ensuite leur attrait lorsque le taux de rentabilité chute étant donné que les intérêts sont soumis à l’impôt (30% actuellement en cas d’option pour le prélèvement forfaitaire unique)
     - L’assurance-vie : Les fonds euro permettent une garantie en capital et une rentabilité entre 1,3% et 3% selon les assureurs. La souscription jeune permet de gommer l’impact fiscal lors de l’utilisation des fonds.

//// Les étudiants ////
Mêmes placements que ceux évoqués plus hauts +
     - PEL (plan d’épargne logement) : Il permet d’obtenir un emprunt pour un projet immobilier à un taux fixé au moment de la souscription. Dans le context actuel, le taux d’emprunt fixé n’est pas intéressant. Cet investissement a du sens si la volonté est d’épargner régulièrement pour se protéger d'une hausse éventuelle des taux. Des contraintes d’investissement en montant et en durée sont la contrepartie de cet avantage.
     - Acquérir un bien immobilier pour loger l’étudiant pendant la durée des études. L’hébergement à titre gratuit, la donation en pleine-propriété ou en usufruit peuvent avoir du sens dans certaines situations.

//// Les jeunes actifs ////
Les placements évoqués précédemment restent valables. 
Plusieurs caractéristiques permettent d’ajouter encore quelques types d’investissements : un apport en capital souvent faible ou inexistant, une capacité d’épargne mensuelle et une capacité d’emprunt importantes.
Mobiliser ces flux autour de deux types d’investissements : 
     - L’acquisition immobilière en utilisant l’effet de levier du crédit (investissement locatif, SCPI ou bien résidence principale en fonction de la situation)
     - L’assurance vie en fonds euro en partie (matelas de sécurité et apports pour des projets) et en unités de compte pour l’autre partie (placement plus long terme) afin d’aller maximiser la rentabilité.

PATRIMONIL est à même de vous accompagner dans ces projets. Partenaire de banquiers et d’assureurs notre mission est de sélectionner l’investissement qui vous correspond.

Le réflexe n°1 est de se tourner vers sa banque pour demander un prêt lorsqu’on a un besoin d’argent. 
Or, votre contrat d’assurance-vie peut vous offrir des liquidités dans le cas où vous en avez besoin à court terme.

En effet, vous pouvez demander à votre assureur une avance sur votre contrat d’assurance-vie. 
Ainsi, aucun rachat n’est opéré sur le contrat (donc pas de fiscalité à payer) et le capital sur le contrat continue à capitaliser pendant la durée de l’avance. 
Le coût réel de cette facilité de trésorerie est donc la différence entre le taux de l’avance demandé par l’assureur et le taux de rentabilité des fonds restés placés.

>> Pourquoi recourir à une avance ? << En cas de besoin de trésorerie à court terme, l’avance est simple, mise en place rapidement et ne nécessite pas de contrôle médical ou de solvabilité.

PATRIMONIL peut vous accompagner dans cette ingénierie financière.

Publication du 17.07.2019

Capture d’écran 2019-07-17 à 13.26.44.pn

Publication du 22.07.2019

Capture d’écran 2019-07-22 à 16.11.28.pn

La loi Girardin Industriel permet de réduire son impôt en finançant du matériel industriel neuf en outre-mer. Un dispositif efficace lorsqu’il est réalisé avec un partenaire de confiance.

<< QUOI ? >>
Le gouvernement permet à chaque personne qui soutient les départements et collectivités d’Outre-mer en finançant du matériel industriel neuf de réduire son impôt sur les revenus.
L’investissement réalisé permet de financer l’acquisition de machines ou d’outils qui seront loués à un exploitant local pour une durée minimale de 5 ans. Au terme du bail, l’exploitant récupère le matériel pour un prix symbolique.
Cet investissement est dit “one shot” c’est-à-dire qu’il consiste à placer un montant inférieur à l’impôt qu’on anticipe de payer l’année suivante. La rentabilité de l’investissement réside dans la rentabilité annoncée au moment de la réalisation du placement puisqu’aucun actif important ne sera revendu à terme.

<< COMBIEN ? >>
Plus l’investissement est réalisé tôt dans l’année, plus sa rentabilité est élevée. Il est disponible à partir de 2500€ d’impôt.
Comme partagé précédemment, nous avons permis à Madame et Monsieur Dupont de réaliser une rentabilité de 9% net sur leur impôt 2019.

<< AVEC QUI ? >>
Le choix de l’intermédiaire est crucial dans la réalisation de cet investissement afin de ne pas prendre de risque.

PATRIMONIL a sélectionné pour vous un partenaire qui permet de réaliser cet investissement de manière sécurisée grâce à des assurances et fonds de garantie. Contactez-nous.

Outil de diversification, d’optimisation fiscale ou conviction personnelle, l’investissement en bois et forêts a déjà conquis 3,5 millions de français.

C’est un investissement de long terme qui permet des avantages fiscaux en termes d’impôt sur les successions, sur les donations et sur la fortune.
Avec un ticket d’entrée abordable, des prix qui progressent régulièrement (+3,5% l’année dernière), des avantages fiscaux intéressants et un rendement mesuré mais solide, l’investissement en bois et forêts occupe une place à part dans les investissements dits “valeurs refuges”.

Vous pouvez acheter des hectares de forêt en direct (prix moyen de l’hectare = 4250€). 
Si toutefois vous n’avez pas l’envie ou les moyens de gérer cet investissement en direct, vous pouvez recourir à des groupements fonciers pour réaliser ce placement.
Vigilance toutefois : étudiez en amont le mode de gestion, la philosophie du groupement, sa structure de frais et le prix de la part.

Un marché prometteur ?
- Les bois et forêts représentent ⅓ de notre territoire hexagonal
- Le secteur de la sylviculture représente 450 000 emplois et génère 50 millions d’euros de chiffre d’affaires par an
- Le vert n’est-il pas l’avenir de notre planète ?

PATRIMONIL est à même de vous accompagner dans la réalisation d’investissement en groupement fonciers forestiers.

Publication du 11.07.2019

Capture d’écran 2019-07-11 à 11.12.29.pn

L’investissement immobilier présente de nombreux attraits et reste parmi les placements préférés des français. Un de ses inconvénients peut être la charge fiscale qu’il engendre (impôt sur les revenus, prélèvements sociaux voire impôt sur la fortune immobilière).

Il est possible d’investir aujourd’hui dans l’immobilier sans alourdir ces charges tout en préservant un des attraits de l’immobilier : la constitution de revenus complémentaires à terme.

Publication du 08.07.2019

Capture d’écran 2019-07-08 à 15.40.59.pn

Bon nombre d’entre vous nous demandent souvent d’investir aujourd’hui pour préparer leur retraite et donc de créer des revenus complémentaires mais de réduire la facture fiscale dans le même temps ! 

 

Le principe juridique du démembrement de propriété peut apporter des réponses à ce double objectif.

Il permet d’acquérir une partie de la propriété du bien, appelée nue-propriété, et d’être plein propriétaire à terme, soit au moment où vous aurez besoin de ces revenus complémentaire.

 

PATRIMONIL est à même de vous accompagner dans la réalisation d’investissements en nue-propriété.

Madame Monsieur Dupont

49 et 50 ans

Mariés 2 enfants

Patrimoine : 

  • Résidence principale dans le sud de la France = 350.000€

  • Appartement à Nantes mis en location = 230.000€

  • Appartement à Limoges mis en location = 170.000€

  • Comptes courants et livrets à la banque = 40.000€

  • Compte titres à la banque = 65.000€

Souhait du couple : “calculer les droits de succession que devront payer nos enfants s’il nous arrive quelque chose et les optimiser”

Nous avons réalisé ensemble une optimisation des droits de succession qui leur a permis de faire économiser 70.000€ à leurs enfants.

Cette solution d’optimisation a été expliquée au couple et mise en place chez leur notaire.

Parce que nous aimons partager avec vous quelques illustrations simples qui vous permettent de comprendre ce que nous apportons à nos clients. Pourquoi pas vous ?

Publication du 05.07.2019

pk.png
Capture d’écran 2019-07-02 à 16.54.17.pn

Le gouvernement a précisé jeudi dernier par décret la fiscalité applicable à la cession d’actifs numériques (notamment les crypto-monnaies) et les obligations déclaratives. 

Décret n°2019-656 du 27.06.2019

Deux éléments à retenir : 

  • les plus-values sont taxées à 30% (12,8% d’impôt sur les revenus + 17,2% de prélèvements sociaux). Pas de taxation si le prix de cession est inférieur à 305€.

  • pensez à déclarer dans votre déclaration d’impôt sur les revenus les comptes d’actifs numériques que vous avez ouverts dans des établissements à l’étranger. Sinon : amende à la clé qui varie en fonction des montants détenus et de la gravité des faits.

 

Les crypto-monnaies, faut-il suivre le mouvement ? 

La boule de cristal n’existe pas. Certains pourront prêter le pour d’autres le contre.

Une comparaison intéressante pour maîtriser son enthousiasme : la capitalisation boursière des crypto-monnaies (toutes crypto-monnaies confondues, pas seulement le fameux bitcoin) atteint aujourd’hui un peu plus de 300 milliards de dollars américain. Si on compare ce chiffre aux capitalisations boursières des entreprises américaines, les crypto-monnaies ne seraient pas contenues dans le top 10.

Un engouement, oui, un phénomène inédit, peut-être, des montants qui nous dépassent ? pas encore !

 

PATRIMONIL est à même de vous accompagner sur des investissements diversifiants !

Publication du 02.07.2019

Marié(e) ou futur marié(e) ? Il existe plusieurs types de contrats de mariage. Sachez que vous pouvez désormais changer de régime matrimonial très facilement.

Chaque contrat de mariage a un mode de fonctionnement particulier qui correspond à un esprit et à une protection du couple et des enfants par rapport à la structure du patrimoine et à l’activité professionnelle de chaque époux.

{ Communauté légale réduite aux acquêts} {Séparation de biens} {Communauté universelle} {Participation aux acquêts} sans oublier les différentes clauses qui peuvent être insérées dans le contrat !

Depuis la loi de programmation et de réforme pour la justice qui a été publiée au journal officiel le 24 Mars dernier, les époux peuvent changer de régime matrimonial dès qu’ils le souhaitent. En effet, avant cette loi, il était nécessaire d’attendre 2 ans de mariage avant de pouvoir changer de régime matrimonial.
Aussi, la procédure est simplifiée pour les couples avec des enfants mineurs ! Plus besoin d’obtenir l’homologation judiciaire, le notaire suffit et sera chargé de prévenir le juge des tutelles s’il considère que l’acte compromet les intérêts patrimoniaux des enfants.

Faites le point sur votre régime matrimonial et pensez à le faire évoluer tout au long de votre vie pour qu’il permette de protéger au mieux votre famille et votre patrimoine.

PATRIMONIL peut vous aider à faire le bon choix.

Publication du 27.06.2019

Capture d’écran 2019-06-27 à 10.39.38.pn
Capture d’écran 2019-06-24 à 15.34.26_mo

L’assurance-vie et l’immobilier sont depuis des années parmi les placements préférés des français.L’un, l’autre, les deux ? Comment tirer meilleur parti des deux mondes ?

<< L’assurance vie ? >> “Au début je me suis dit :”Super! Une fiscalité avantageuse !” Mais quand j’ai regardé d’un peu plus près j’ai réalisé que j’avais que 2 choix de supports de placement qui ne me satisfaisaient pas du tout! 
- Le fonds euro. Sécurisé, certes! Mais avec une rentabilité qui ne vole pas haut!
- Les unités de compte. Un terme savant qui désigne risque de perte en capital et investissement sur des secteurs que je ne comprends pas et en lesquels je n’ai pas vraiment confiance finalement…”

<< L’immobilier ? >> “Au début je me suis dit : “Super!” Enfin un monde que je comprends, qui me parle, qui est palpable. Mes parents ont eux-mêmes investi dans la pierre!" Et après quelques années j’ai réalisé que ma rentabilité s’envolait en impôt! 30% de tranche marginale d’imposition + 17,2% de prélèvements sociaux… On frôle les 50% d’impôt. Et heureusement je ne suis pas à l’impôt sur la fortune immobilière ni à la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus…”

Le meilleur des deux mondes ? L’avantage fiscal de l’assurance-vie et la confiance de l’immobilier en un seul placement ? Certains contrats contrats d’assurance-vie permettent des investissements en parts de SCPI.

Ouvrez bien grand les yeux, pas n’importe quel contrat, pas n’importe quelle SCPI.

Patrimonil peut vous orienter dans votre choix de contrat d’assurance-vie et de parts de SCPI voire vous accompagner jusqu’à la réalisation de cet investissement.

Publication du 24.06.2019

La SCI, la fameuse ! Elle conquiert bien des admirateurs qui l’adoptent sans toujours bien savoir à quoi ils s’exposent et pourquoi ils la créent.

Nous partageons avec vous quelques points de vigilance : 


-- La SCI en elle-même ne procure pas d’avantage fiscal, il faut la coupler d’une stratégie patrimoniale pour qu’elle ait du sens.


-- Les activités commerciales ne sont pas autorisées dans une SCI.
Il faut donc porter une attention particulière aux projets immobiliers de location meublée. La location meublée étant une activité commerciale, la SCI deviendrait redevable de l’impôt sur les société et perdrait donc sa transparence fiscale.


-- Les associés sont responsables des dettes sociales de façon infinie, conjointe et personnelle.


-- Porter une attention particulière à la rédaction des statuts et notamment l’objet social pour protéger au mieux l’activité de la société et ses associés

Patrimonil peut vous aider à identifier l'intérêt de l'utilisation d'une SCI dans la structuration de votre patrimoine.

Publication du 17.06.2019

sci.png

Publication du 14.06.2019

pk.png

Madame Dupont
Célibataire sans enfant
CDI statut cadre 
Salaire imposable net mensuel = 2900€
Primes annuelles nettes imposables = 5800€
Impôt sur les revenus théorique = 5100€

Souhait de Madame Dupont = “optimiser mon impôt sur les revenus! Economiser des impôts oui, mais en toute sécurité! Je ne risquerai pas un seul euro!”

Nous avons réalisé ensemble une optimisation fiscale sur son montant total d’impôt à payer qui revient à avoir placé son montant d’impôt à payer à un taux de 6,75% net annuel.

--- un peu plus de détails ? ---


Madame Dupont a versé 4678,15€ au mois de Juin 2019 
Madame Dupont aura droit à une réduction d’impôt de 5100€ sur son avis d’impôt 2020 sur les revenus 2019. Elle recevra donc un remboursement de 5100€ de l’administration fiscale en Septembre 2020.
Elle aura donc gagné 421,85€ ( =5100-4678,15) sur 16 mois. 421,85/4678,15 = 9% net! soit 6,75% annualisé ( = 9% x (12/16) ). C’est finalement comme si elle avait placé 4678,15€ à 6,75%/an pendant 16 mois et qu’elle avait retiré les 5100€ obtenus pour payer son impôt.

“Un prise de risque ?” que nenni ! 
Cette solution d’investissement est réalisée en toute sécurité, appuyée sur une loi fiscale en place et réalisée au travers d’une société qui offre cette solution de réduction d’impôt sécurisée aux investisseurs depuis plus de 12 ans. 
Garantie de montage et de gestion + garantie de bonne fin financière et fiscale.

Parce que nous aimons partager avec vous quelques illustrations simples qui vous permettent de comprendre ce que nous apportons à nos clients. Pourquoi pas vous ?

En tant que souscripteur d’un contrat d’assurance-vie, pensez à faire évoluer la rédaction de la clause bénéficiaire de votre contrat pour l’adapter au mieux à votre situation patrimoniale.
Un enjeu qui peut se chiffrer à plusieurs milliers d’euros de gains pour les bénéficiaires !

-- prévoir la représentation des bénéficiaires pour prévenir la situation de prédécès ou de renonciation 


-- utiliser des termes neutres dans la rédaction. En effet, si la volonté de transmission est manifeste, les capitaux pourraient être soumis aux droits de succession ! (et le barème peut aller jusqu’à 45% entre parents et enfants!)


-- être précis dans la désignation des bénéficiaires (identité complète, date de naissance et adresse). - fin 2018, 11 milliards d’euros sont en déshérence auprès des banques et assurances faute d’identification du bénéficiaire ou de réclamation…- et terminer la rédaction par “à défaut mes héritiers légaux” juste au cas où !


-- penser au démembrement de propriété pour protéger un premier bénéficiaire tout en assurant la transmission à un second bénéficiaire. Et vous pouvez même imposer l’investissement commun après votre décès.

Vous pouvez inscrire la clause au contrat directement ou bien la rédiger par testament. Dans ce dernier cas pensez à prévenir la compagnie d’assurance de l’existence de votre testament pour que vos volontés soient respectées.

Patrimonil peut vous aider à rédiger votre clause afin qu’elle réponde à vos souhaits, optimise la transmission aux bénéficiaires et surtout qu’elle soit exempte de mauvaises surprises!

Publication du 11.06.2019

avie.png

Publication du 09.06.2019

g-p.png

“ Donner oui ! Mais garder un minimum de contrôle… ils sont jeunes quand même ! “ telle peut être la réplique d’un grand-parent tout de même soucieux d’anticiper la transmission de son patrimoine.

Un grand-parent peut donner à un petit-enfant jusqu’à 31.865€ sans fiscalité.

Un exemple de stratégie qui peut permettre de répondre à cette volonté :
Le grand-parent réalise un don manuel de somme d’argent au petit-enfant et le couple d’un pacte adjoint. Ce pacte permettra de définir plusieurs conditions comme par exemple : 
-- le petit-enfant ne pourra disposer du don en toute liberté qu’à son 25ème anniversaire 
-- la somme d’argent devra être investie sur tel support ou devra servir à l’acquisition de tel bien (ex: une voiture à ses 18 ans?)


Bien d’autres conditions peuvent être posées tant que nous respectons la loi, les droits des personnes et les bonnes moeurs.

PATRIMONIL peut vous aider à définir les outils, clauses et conditions opportunes dans votre situation et vous accompagner aux côtés de votre notaire pour la mise en place.

Pensez au regroupement de crédit !

Il permet de réunir plusieurs prêts en un seul et d’obtenir des conditions plus favorables pour : 
- réduire le montant des mensualités 
et/ou 
- adapter la durée de remboursement à votre situation


Mais encore … >> de réorganiser vos flux pour faire apparaître une nouvelle capacité d’épargne. 
Qui dit capacité d’épargne dit opportunité pour de nouveaux projets patrimoniaux !

PATRIMONIL vous met en contact avec des spécialistes dans ce domaine et vous accompagne dans ces projets.

Publication du 06.06.2019

rgt.png

Publication du 03.06.2019

ifi.png

N’oubliez pas l’IFI pour qui l’année n’est pas blanche et pour certains synonyme d’un montant exceptionnel d’IFI à payer étant donné le plafonnement retenant l’impôt sur les revenus effectivement payé !

En pratique : 
>> faire sa déclaration d’IFI 
>> se préparer à payer un montant d’IFI plus important que les années précédentes si on bénéficiait du plafonnement puisque l’année blanche n’impose pas les revenus normaux et en cas de revenus exceptionnels plus faibles que les revenus

Vous avez un compte à l’étranger ? (vous ou bien un membre de votre foyer fiscal) 
Pensez à le déclarer dans votre déclaration d’impôt sur les revenus.

L’administration fiscale souhaite obtenir mention des comptes ouverts, utilisés ou clôturés dans l’année.

Uniquement des éléments d’identification seront demandés (nom de la banque, numéro du compte, nom du titulaire). Aucune donnée sur les valeurs n’est à renseigner.

La déclaration de ces comptes se fait dans le formulaire n°3916

Un conseil, n’oubliez pas ! Les sanctions encourues ne sont jamais agréables : 
-- 1 500 € d’amende par compte non déclaré (10 000 € lorsque le compte est établi dans un État qui n'a pas conclu une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales permettant l'accès aux renseignements bancaires),
-- paiement de l’impôt qui aurait été dû si les revenus ou avoirs avaient été déclarés avec une majoration de 80%.

Publication du 31.05.2019

compte.png

Publication du 26.05.2019

Quel type de prélèvement à la source choisir ? 
Taux individualisé ? Taux non personnalisé ? Taux neutre ?

>>> Le taux individualisé ou taux non personnalisé ?
Cette option est possible pour les couples pacsés ou mariés. 
Le choix pour le taux non personnalisé engendre un % de prélèvement identique pour les deux contribuables. 
Le choix pour le taux individualisé engendre un % de prélèvement propre à chaque contribuable.
<Exemple> : un couple avec de fortes différences de revenus qui souhaite que chacun soit imposé avec un taux adapté à son niveau de revenu aura intérêt à opter pour le taux individualisé.

>>> Le taux neutre : quel intérêt ? quelle grille ? 
Le taux neutre permet d’être imposé uniquement en fonction de la rémunération versée. Il occulte donc les autres revenus du foyer fiscal qui feront l’objet d’un prélèvement à part. 
<Exemple> : un salarié qui a une activité indépendante par ailleurs aura intérêt à opter pour le taux neutre s’il ne souhaite pas que son employeur ait connaissance d’un taux supérieur à celui qui serait cohérent avec son niveau de salaire qui pourrait laisser deviner la proportion des autres revenus.


Grille du taux neutre disponible ICI : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/11255-PGP.html

Ce choix ne se résume pas à ces situations caricaturales, il peut faire l’objet de réflexions de flux entre les personnes d’un même foyer fiscal et vous octroie une certaine souplesse afin de s’adapter à votre mode de gestion budgétaire.

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier que vous mettez en location ? Les revenus sont à déclarer bien entendu mais dans quelle catégorie ?

1 //// Le bien immobilier est loué vide ? => Catégorie des revenus fonciers
2 sous catégories : 


>>> déclaration au régime micro. Vous pouvez choisir ce régime si les loyers bruts encaissés sont inférieurs à 15 000 euro pour le foyer fiscal sur l’année. 
Vous bénéficiez alors d’un abattement forfaitaire de 30% sur les loyers bruts et serez imposés sur les 70% restants. 
Indiquer le montant des loyers bruts (avant déduction des 30%) dans la case 4BE de la déclaration 2042.


>>> déclaration au régime réel. Ce régime est obligatoire si les loyers bruts encaissés sont supérieur à 15 000 euro pour le foyer fiscal sur l’année.
Vous devez remplir le formulaire 2044 en indiquant les loyers perçus sur l’année et l’ensemble des charges déductibles payées.

2 //// Le bien immobilier est loué meublé ? => Catégorie des revenus industriels et commerciaux
Vous devez indiquer ces revenus dans le formulaire 2042 C PRO. 
2 sous catégories : 


>>> déclaration au régime micro. Vous pouvez choisir ce régime si les recettes de l’année précédente ou de l’avant dernière année n’excèdent pas 70 000 euros dans le cas où vous louez des locaux d’habitation meublés et 170 000 euros dans le cas où vous avez une activité de chambre d’hôte et meublé de tourisme classé.
- Pour le statut de loueur en meublé non professionnel, vous avez droit à un abattement forfaitaire de 50% sur les recettes brutes. Les montants encaissés sont à indiquer en cases 5ND, 5OD ou 5PD selon votre statut dans le foyer fiscal.
- Pour la location de chambre d’hôtes et de meublés de tourisme classés, vous avez droit à un abattement forfaitaire de 71% sur les recettes brutes. Les montants encaissés sont à indiquer en cases 5NG, 5OG et 5PG selon votre statut dans le foyer fiscal. 
- Pour le statut de loueur en meublé professionnel, les recettes brutes sont à indiquer dans les lignes 5KP, 5LP et 5MP selon votre statut dans le foyer fiscal.


>>> déclaration au régime réel. Vous devez renseigner le formulaire 2031 et reporter le résultat dans le formulaire 2042 C PRO entre les cases 5NA et 5GJ selon votre situation. L’accompagnement d’un expert comptable pour la comptabilité du bilan de votre activité déclarée au régime réel est recommandée.

Publication du 23.05.2019

loc.png

Publication du 21.05.2019

4.png

4 cadeaux fiscaux du contribuable pour l'Etat ? 
Ignorance ? Complexité ? Dans tous les cas c’est un manque à gagner pour les contribuables et des recettes supplémentaires pour l’Etat.

Selon une étude réalisée par TacoTax, plusieurs milliards d’euros seraient perdus par les contribuables français.

---- Don aux association => entre 66% et 75% de réduction d’impôt
1,3 milliard d’euros de déduction oubliés par les contribuables


---- Frais de scolarisation => 61€, 153€ ou 183€ selon la situation de votre enfant 
230 millions d’euros de déductions non réclamée par les contribuables 


---- Travaux d’économie d’énergie => jusqu’à 30% des dépenses engagées en crédit d’impôt 
46 millions d’euros de travaux non déclarés par les contribuables 


---- Frais réels => déclarer les frais professionnels réellement dépensés plutôt que de bénéficier de l’abattement de 10%
4% des contribuables pourraient en bénéficier et cela représenterait une économie d’impôt pour 700 millions d’euros de déduction

Faites le point sur les réductions et crédits d’impôt auxquels vous avez peut-être droit !

Impact de la déclaration de vos revenus 2018 en termes de crédits et réductions d’impôt => remboursement éventuel de l’avance

Dans le cas où vous avez bénéficié de crédits et/ou réductions d’impôt en 2018 (sur vos revenus 2017), vous avez reçu de l’administration fiscale en Janvier 2019 un virement ou un chèque correspondant à une avance de 60%.

Lors de la déclaration des revenus 2018 effectuée en 2019, avec l’application du crédit d’impôt modernisation du recouvrement soit la fameuse “année blanche”, deux situations sont possibles : 


---- Si vous avez effectué en 2018 des dépenses ou investissement ouvrant droit à réduction et/ou à crédit d’impôt ou bien vous avez droit à des réductions d’impôt récurrentes (ex: Pinel), alors vous recevrez à partir du mois d’Août 2019 le solde de vos avantages fiscaux par virement ou chèque de l’administration fiscale. (Remarque : dans le cas où vous avez un impôt à payer dû à des revenus exceptionnels, le solde sera déduit de ce montant d’impôt à payer


---- Si vous avez effectué en 2018 peu ou pas de dépenses ou investissements permettant de bénéficier d’une réduction et/ou crédit d’impôt, vous devrez alors rembourser l’administration fiscale de l’avance perçue.

Publication du 20.05.2019

Publication du 19.05.2019

Je vais déclarer mes revenus 2018, quels impacts sur mon prélèvement à la source ?

Le fait de déclarer vos revenus 2018 en 2019 sera anodin pour la majorité des contribuables avec l’application de l’année blanche. 


En revanche, un impact direct de la déclaration sera l’ajustement à partir de Septembre 2019 du taux de prélèvement à la source.

En effet, si vos revenus ont varié entre 2017 et 2018, l’administration fiscale en prendra connaissance dans le courant de l’été 2019 après dépôt de votre déclaration et ajustera à partir de Septembre 2019 le taux de prélèvement à la source à la hausse ou à la baisse.

NB : vous avez la possibilité d’ajuster en ligne votre taux de prélèvement à la source dès que vous avez connaissance de vos variations de revenus si vous souhaitez éviter ces fluctuations soudaines du taux de prélèvement en Septembre ou encore d’un appel en paiement d’un montant d’impôt qui peut s’avérer important en cas de hausse significative des revenus.

Déclaration revenus financiers 2018 : Comment choisir entre PFU (prélèvement forfaitaire unique) et imposition au barème ?

Les revenus financiers sont par exemple les intérêts, dividendes, plus-values, gains sur les contrats d’assurance-vie…

Pour la déclaration 2019 sur les revenus 2018, vous avez le choix entre deux modes d’imposition pour ces revenus 
- PFU 
- barème

Automatiquement, le PFU s’applique (taux = 12,8%) mais il est possible que l’option pour une imposition au barème soit plus intéressante.

En effet, les revenus financiers 2018 peuvent être considérés comme des revenus exceptionnels et ne pas bénéficier de l’année blanche et être imposés au taux moyen et non au taux marginal comme habituellement.

Un peu complexe tout ça ? Point du tout! Pour vous faciliter la tâche et éviter les calculs interminables et sources d’erreurs, voici une marche à suivre simple et

pratique : 
     1. simuler l’impôt avec option PFU 
     2. simuler l’impôt avec option barème 
     3. choisir l’option qui génère le moins d’impôt


Situation 1 : votre espace particulier impots.gouv.fr affiche le montant d’impôt à payer avant la validation de votre déclaration. Parfait vous avez terminé! 


Situation 2 : votre espace particulier impots.gouv.fr n’affiche pas le montant d’impôt à payer avant la validation de votre déclaration. Pas de panique, vous pouvez simuler l’impôt ICI sur le simulateur mis à disposition par le gouvernement.

Remarque pratique : la case à cocher pour simuler et être imposé au barème progressif est la case 2OP du formulaire 2042.

Publication du 18.05.2019

Publication du 17.05.2019

Quels revenus 2018 seront effectivement imposés en 2019 ?

Avec la mise en place du prélèvement à la source, les revenus 2018 bénéficient de la fameuse “année blanche”.

En termes plus technique, 
-- les revenus dits “normaux” bénéficieront d’un crédit d’impôt de modernisation du recouvrement et ne seront donc pas imposés. Il s’agit des salaires, des retraites, des revenus de remplacement, des revenus des indépendants et des revenus fonciers récurrents.
-- En revanche, les revenus dits “exceptionnels” seront imposés.

exc.png